Bernard Baritaud

JPEG - 1.8 ko

Né à Angoulême en 1938, homme de lettres, éditeur, consultant en art contemporain.

Professeur agrégé (h) à la Sorbonne.
Bernard Baritaud a enseigné, ou occupé des fonctions diplomatiques outre-mer et à l’étranger : aux Antilles françaises, en Belgique, en Afrique de l’Est, en Grèce, en Asie, à Rome.
Il a ensuite été professeur à l’université de Dakar, puis à Paris 4-Sorbonne. Il a créé le Centre de Réflexion sur les Auteurs Méconnus (CRAM) en 1988, et fondé les éditions du Bretteur, à Paris, en 2003. Il dirige la revue La Corne de brume.

Principales œuvres :
Poésie :
Les Rats, (La Tour de feu, 1960)
Lagunaires, (Encres vives, 1990)
Le passager du demi-siècle, (La Bartavelle, 2001)
Le Fabuleux (Editinter, 2005)
Dans la rue des rats, proses (Le Bretteur, 2011)
Colon (Le Bretteur, 2014)

Essais et études littéraires :
Pierre Mac Orlan, essai (Gallimard,1971)
Pierre Mac Orlan, sa vie, son temps, étude littéraire (Droz, 1992)
Mac Orlan, biographie (Pardès, coll. Qui suis-je, 2015)

Vulgarisation :
50 mots-clés de la culture générale classique (Marabout, 1992) repris dans Grand dictionnaire de culture générale (Marabout, 1996, puis France-Loisirs, 1997)

Romans policiers (avec Daniel Laplaze) :
Une trilogie charentaise :
La mort en charentaises (Éditions du 28 août –Gisserot, 2008)
Voir Angoulême et mourir (Éditions du 28 août – Gisserot, 2010)
Le pineau du pendu (Éditions du 28 août - Gisserot, 2013)

L’Écharpe bariolée (suite personnelle) :
Prof de fortune, journal (1963-1967) (Editinter, 2004)
Carnet d’Afrique (1967-1969) suivi de Un professeur français à Athènes (1969-1972) (Le Bretteur, 2009)
Journal d’un attaché culturel (Colombo 1972-1975) (Le Bretteur, 2012)
La bouche de la vérité. Une chronique des "années de plomb" (Rome 1975-1980) (Douin, 2015)

À propos des auteurs charentais, nombreux textes (articles, préfaces, collaboration à des ouvrages collectifs) sur, notamment, Paul Déroulède, Geneviève Fauconnier, Daniel Reynaud, Pierre Henri Simon, …

En 1983, il est élu membre titulaire de l’académie d’Angoumois, au fauteuil n°16, précédemment occupé par l’ethnologue Marc Leproux, puis par l’historien Pierre Martin-Civat.

Une exposition de ses photos légendées, "J’ai vu le monde et le monde a changé, (1962-1993)", a eu lieu à Dieppe en 2010.

Il préside la Société des lecteurs de Pierre Mac Orlan depuis 2012.

Après avoir dissous l’association - qu’il présidait - des Amis de Roger Bésus en 2016, il est chargé de publier aux éditions Douin des oeuvres inédites de l’écrivain normand.

Le 17 mars 2013, dans le cadre du Printemps des poètes, il a donné au
Musée départemental de la Seine-et-Marne, à Saint-Cyr-sur-Morin, une
conférence-spectacle, "Le Grand Souffle du monde", retraçant son itinéraire poétique.

Un hommage lui a été rendu, en tant qu’éditeur, avec lecture de ses textes, au théâtre de l’Epée de bois, à Vincennes, le 15 novembre 2015.

En 2016, il est membre fondateur du CAC 16/17 (Club des auteurs charentais de Paris).

Liens
Editions Le Bretteur : http://lebretteur.free.fr/
Editions Gisserot : http://www.editions-gisserot.com
Editions Editinter : http://www.editinter.fr
Revues littéraires : http://www.leoscheer.com/
Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Baritaud
Blog belge : http://polartrip.wordpress.com/