Yvette Renaud

Née Yvette Crosland

JPEG - 8.9 ko

Angoulême, 1938-2016, historienne.

Institutrice à Saint-Amant-de-Bonnieure, elle commence à publier dans Aguiaine en 1989. Dans le cadre du Centre de documentation pédagogique de la Charente (CDDP), elle réalise la conception graphique des livres d’Albertine Cadet et écrit avec Henri Le Diraison, en 1996, Chemin de fer de Charente au temps de la vapeur.

Elle fait passer de l’ombre à la lumière le personnage attachant de Mathilde Mir, femme de son temps , grâce à une biographie parue en 1996.
Elle donne en 2000 l’Ecole en Charente avant Jules Ferry, puis en 2004, toujours au CDDP Charente : Alfred Renoleau, Céramiste charentais.

En même temps, elle se montre, avec le concours de Pierre Ramblière, une remarquable coordinatrice éditoriale des quatre tomes d’une monographie collective : Le Pays manslois et sa région en images 1870-1940, (Foyer arts et loisirs manslois, 2002, 2008, 2010, 2013).

En 2008, elle publie, avec Bernard Bentz, Les rues d’Angoulême. En 2012, Au temps de la vapeur, le Petit Mairat remporte un beau succès de librairie.

Elle participe à l’élaboration d’un livre collectif essentiel, publié par les éditions Le Croît vif (2012) : Migrants et Immigrés en Poitou-Charente d’hier et d’aujourd’hui
(ses grands parents, comme beaucoup d’autres, ont quitté leur Bretagne natale pour venir travailler en Charente).

Ces différents textes font d’elle une des meilleures historiennes charentaises pour l’époque contemporaine, au sens de la variété des sujets et de leur traitement toujours bien documenté et illustré.

En 2010, elle est élue membre titulaire de l’académie d’Angoumois.

Portfolio